Archive | Ma vie de maman RSS feed for this section

J’ai testé Avril, les cosmétiques bio à petits prix

29 Août

Connaissez-vous la marque de cosmétiques bio baptisée « Avril » ? C’est une ligne de produits dans l’air du temps qui allie des produits respectueux de l’environnement (donc de notre épiderme) avec des prix mini.

J’ai eu la chance de pouvoir tester différents produits de la gamme bio qui m’ont permis de commencer mon programme de choc de rentrée, en vue de conserver une peau hydratée et un teint lumineux le plus longtemps possible…

J’ai donc testé : le lait corporel certifié bio au beurre de karité et aloe vera ; la crème de jour bio à l’huile de noyau d’abricot ; la crème exfoliante visage aux micro perles de jojoba.

Le packaging est réussi avec ses teintes pastels et ses courbes sobres. Pas cheap pour un sous !

Le rapport qualité-prix est au top : 5 € le soin du corps certifié bio 200 ml, 6 € la poudre compacte bio… A ce prix là, les textures sont agréables, le parfum délicat : le pari est réussi !

(mais aussi 1,5 € le savon de Marseille, 4 € les fards bio….)

Les bons plans de la marque : 1 amie parrainée = 1 € sur votre compte ! Vous pouvez aussi faire un panier commun entre copines pour vous partager les frais de port. En ce moment, pour 40 € d’achat, un sac vous est offert !

Publicités

Le coeur serré de la rentrée…

20 Août

Aujourd’hui, après un mois de vacances, a sonnée l’heure de la rentrée.
Ma chipie était RA-VIE d’aller pour la première fois à pied chez la nounou.
Absolument RA-VIE de revoir « Tata » et son mari « Tonton ». Et même OVER-RA-VIE de revoir Vanille, le chien de Tata.

C’est donc le sourire aux lèvres qu’elle a fait le tour du propriétaire, passant en revue la chambre où elle fait la sieste et se ruant vers les jouets dans le salon.
Elle était un tout petit peu moins RA-VIE toutefois lorsque je me suis dirigée vers la porte. Mais le blues a été de (très) courte durée puisque Tata l’a prise dans ses bras.

En bas de l’immeuble, je me suis retournée et j’ai vu sa petite frimousse me saluer d’un geste dynamique. Et là, j’ai eu le cœur serré, serré, serré…